Bref Historique de la Navigation en Grèce - Partie 1

Bref Historique de la Navigation en Grèce - Partie 1
22/11/2018

Mythologie et anciens navigateurs

Comme beaucoup de choses en Grèce son passé maritime a commencé il y a plusieurs milliers d’années. Les civilisations anciennes ont toutes leur propre histoire de l’exploration, de la mer et des routes commerciales. Une partie du charme de la navigation en Grèce est que son histoire antique est partout évidente et l’idée que votre voilier grec puisse emprunter  les mêmes routes que les anciens navigateurs ajoute du charme à l’expérience.

Les Premiers Marins d’Europe

Les premières traces de la navigation en Grèce datent de l’époque minoenne. Les commerçants minoen de Crête étaient déjà actifs dans l’est de la méditerranée en 1600 av. J.-C et échangeaient du cuivre et tu bronze, ils semblent avoir beaucoup appris des anciens marins originels – les Phéniciens.

Ces connaissances ont peut être été influencées par les Doriens qui on conquis la Grèce en 1200 av. J.-C et on emmené avec eux les technologies de l’age de pierre durant les siècles obscurs (1200 – 800 av. J.-C)

Mythologie Maritime

L’un des premiers récits de la navigation occidentale fut celui de l’Odyssée ou Ulysse, roi d'Ithaque dans la Grèce antique dont les aventures à la voile furent décrites par Homère dans son poème épique, l'Odyssée. Même si on pense que l’Odyssée et l’Iliade ont été publiés ver 800 av. J.-C ils se déroulent tout deux à l’époque de la guerre de Troie(1194 à 1984 av. J.-C), avant l’invention de l’alphabet grec et des registres écrits. D’après cette épopée il aura fallu 10 ans à l’Odyssée pour retourner chez lui après les guerres de Troie et vivres de nombreuses aventures au cours de sa route comme : vaince le cyclope; désobéir à éole, le dieu des vents; courrir après les sirènes et d’autres monstres mythologiques et être capturé par Calypso avant de finalement naviguer jusqu’à chez lui sur son ancien voilier.

Une autre épopée maritime de la mythologie grecque est le récit d’une bande de héros qui, dans les années précédants la guerre de Troie ont accompagné Jason à Colchis dans sa quête de la toison d’or. Cet équipage était surnommé les Argonautes, un nom issus de leur navire, l’Argo qui a lui même emprunté son nom à son constructeur, Argus. Ce navire ancien a été reconstruit et se trouve dans la ville Grecque de Volos, c’est ici que l’épopée de Jason se serait terminé.

Ces anciens marins défiaient la mer, croyant qu’un homme qui partait pour un voyage en mer n’appartenait plus à lui même. Par admiration du pouvoir de la mer qu’ils attribuaient au dieu de la mer, Poseidon ils faisaient des offrandes dans son temple avant chaque voyage, croyant qu’ils pourraient être sacrifié n’importe quand par sa colère.

La domination du Trirème

Au début de l’age archaïque (800 à 480  av. J.-C), le trirème grec était le navire le plus utilisé dans la région méditerranéenne antique, il était propulsé par des rameurs et des voiles. Les recherches archéologiques présentent ce navire come une vrai innovation à cette époque. Ce voilier de 40 mètres de long fut construit pour la première fois par les Corinthiens vers 700  av. J.-C, il nécessitait 150 homme pour tirer les rames. Il y aurait eu trois rangées de rameurs de chaque côté qui était initialement des esclaves puis des hommes libres les dernières années. Le voilier trirème a dominé la méditerranée orientale pendant plus de 1000 ans traversant les ères classique (480 – 338  av. J.-C) et Hellenistes (338 to 146  av. J.-C).

Pendant cette période l’agriculture locale était devenu suffisamment productive pour relancer la reprise du commerce maritime et de nouvelles colonies grecques se sont établies en Afrique du Nord et dans le sud de la Méditerranée grâce à la force du vent! Ces anciens commercants voyageaient dans des cargos, qui pouveaient transporter beaucoup de produits, même s’ils n’étaient pas aussi rapides que des trirèmes. La Grèce est tellement montagneuse que même le commerce intérieur passe généralement par la mer.

Naviguer à contre vent était difficile avec le type de voiles disponibles et la navigation se faisait souvent en suivant les célèbres courants maritimes de l’anciens temps. Même avec le vent, ils ne pouvaient dépasser les 5 noeuds contrairement aux navires de guerre qui pouvaient atteindre les 14 noeuds. Les cargots transportaient des produits très diverses comme du vin, du blé, de l’huile d’olive, du parfum, des tasses et des vases en verre, des bijoux et des vêtements, des meules et des outils en métal. Le commerce maritime a contribué à répandre la culture et la civilisation grecques dans l’ancien monde occidental.

Changement de conception

Pendant les périodes archaïques et classiques, la plupart de ces navires pesaient environ 150 tonnes. Plus tard, dans la période hellénistique (388 – 146 av. J.-C), la trirème légère a été supplantée par de plus grands navires de guerre dans les armées navales de l'époque. La nécessité d'un penteconteur de plus grande taille était principalement due à l'augmentation de l'armement à bord et à l'utilisation du navire pour l'éperonnage et l'embarquement sur d'autres bateaux, alors que la Grèce s'engageait dans plusieurs guerres. Les plus gros navires avaient parfois deux ou même trois mâts, ils pouvaient donc transporter plus de voiles exploitant  la puissance du vent.

Les Triremes ont continué à être des bateaux de choix pour les plus petites armées  et ont été utilisés au côté de plus grands navires de guerre car ils étaient appréciés pour leur manoeuvrabilité. Ils ont joué un rôle majeur dans les guerres perses, la création de l'empire maritime athénien et sa chute durant les guerres du Péloponnèse.

Le dévelloppement progressif des voiles triangulaire a commencé  à la fin de la République vers 50  av. J.-C.. Ils auraient peut être évolué à partir des premières voiles grecques “garguées”, rassemblées sur un côté. Ces voiles triangulaires ont sont venues en aide aux voiles carrées et ont été nommées voiles “latines”, car ce sont les latins qui les ont inventées. Les voiles latines avaient l’avantage de pouvoir être utilisées pour virer au vent, gagner en vitesse et exploiter  les vents les plus faibles.


0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *
Nom: *

Email: *

Website:


Commenter: NB: Le HTML n’est pas traduit!

Entrez le code dans la case ci-dessous:



BIBI
15%
Dufour 34 2005
02/03/2019 - 09/03/2019
Couchette: 6+2
700€ 595€/ 7 jours
per person 74€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 1
Lieu: Kaštela
SEXY
15%
Dufour 34 2005
02/03/2019 - 09/03/2019
Couchette: 6+2
700€ 595€/ 7 jours
per person 74€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 1
Lieu: Kaštela
23%
Bavaria 36 2002
02/03/2019 - 09/03/2019
Couchette: 6+2
800€ 616€/ 7 jours
per person 77€/ 7 jours
Cab.: 3
Lieu: Sukošan