Embarquer sur un yacht n'est pas toujours chose aisée

Embarquer sur un yacht n'est pas toujours chose aisée
25/01/2018

Louer un yacht en Méditerranée représente des vacances de rêve pour beaucoup. Il vaut toutefois la peine de prendre le temps de trouver un bon opérateur capable de résoudre tous les problèmes locaux. Être dans un pays étranger sans la langue ou la connaissance locale des lois et des procédures peut rapidement transformer le rêve en cauchemar. Le choix d'une entreprise avec une bonne réputation peut vous faire économiser du temps et de l'argent, comme va le démontrer le cas suivant.

Notre étude de cas: des invités loin de chez eux

L'été dernier, nous avons accueilli des invités américain, qui avaient réservé un de nos voiliers, embarquant sur une goélette depuis Kotor au Monténégro jusqu’ à Split en Croatie, pour une semaine. Dans l'attente de vacances de rêve à la voile en Méditerranée, ils n’étaient pas au courant d'un changement de loi concernant les licences d'affrètement en Croatie qui a conduit le propriétaire du bateau à ne pas obtenir une licence d'affrètement pour la Croatie. La nouvelle loi exigeait un permis de cabotage pour le transport de passagers du Monténégro vers la Croatie. Une demande a été faite au ministère en Croatie, mais a malheureusement été refusée. De plus, le propriétaire du bateau ne nous l'a indiqué que trois jours avant le début de la location. C'était un champ de mines logistique qui aurait pu être un désastre pour les invités. N'étant pas intimidés par le défi, nous avons assumé toutes les responsabilités et nous avons activement recherché la meilleure issue pour une situation difficile, dans un bref délai.

Plus d’efforts pour nos clients

Avec beaucoup d'efforts, le voyage a été ajusté pour que toutes les parties soient satisfaites. Nous avons pu réarranger la semaine de location en accord avec les demandes des clients et renégocier l'affaire avec l'opérateur local. Trois jours de navigation au Monténégro et quatre jours dans une luxueuse goélette, trouvés localement par nos soins afin qu'ils puissent poursuivre leur voyage vers Split. Cela a été organisé sans frais supplémentaires pour le client, et nous avons géré tous les documents et la communication avec les propriétaires de bateaux et les autres agences. Cela aurait été extrêmement difficile pour les clients d'avoir à négocier par eux-mêmes sans la langue et la connaissance du changement de loi.

Une fin heureuse

Si nous n'avions pas été suffisamment compétents pour négocier avec l'homologue monténégrin, le couple aurait pu être bloqué et incapable de terminer le voyage comme prévu. Nous avons fait un effort supplémentaire pour nous assurer que l’on prenait soin de nos clients et que tout se termine bien.

Donc, avant de réserver des vacances sur l’eau, assurez-vous de faire des recherches sur votre agence de location et assurez-vous qu'ils soient en mesure de faire face aux problèmes qui pourraient survenir.


0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *
Nom: *

Email: *

Website:


Commenter: NB: Le HTML n’est pas traduit!

Entrez le code dans la case ci-dessous:



NINA
40%
31/03/2018 - 21/04/2018
Couchette: 6+2
1.100€ 660€/ 7 jours
per person 83€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 2
Lieu: Trogir
LISSA
40%
31/03/2018 - 28/04/2018
Couchette: 6+1
1.000€ 600€/ 7 jours
per person 86€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 2
Lieu: Makarska
SEAGOLL
40%
Bavaria 41 2003
31/03/2018 - 28/04/2018
Couchette: 6+1
1.000€ 600€/ 7 jours
per person 86€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 2
Lieu: Split