Les Superstitions en Navigation – la chance et le surnaturel

Les Superstitions en Navigation – la chance et le surnaturel
29/11/2021

Les superstitions ! Ces croyances largement partagées, bien qu’irrationnelles, issues d’influences surnaturelles – spécialement quand il s’agit de bonne ou de mauvaise fortune. Le folklore de la voile en est rempli datant du temps où les marins étaient totalement à la merci de Mère Nature. Certaines sensées et d’autres carrément bizarres – voici un certain nombre de superstitions du monde entier liées à la navigation à garder à l’esprit pour votre prochain voyage en bateau.

Méfiez-vous du lever de soleil pourpre

« Ciel Rouge le soir, Délice des marins ; Ciel Rouge le matin, Avertissement aux Marins » est probablement celui le plus connu des dictons nautiques. Une des premières références se trouve dans une vieille bible Anglaise et fut répétée au fil des siècles où l’Angleterre vivait d’une économie rurale et maritime et dépendait du temps. Sans moyen de prévision précis,  c’était une question de vie ou de mort.

Si le soleil qui se lève sur la mer est rouge, prenez garde ! La journée à venir risque d’être dangereuse et imprévisible. L’excuse parfaite pour rester à l’ancre dans une jolie baie pour paresser à bord.

Minet à bord

Normalement, si un chat noir croise votre chemin, c’est un mauvais présage. Pas pour les marins de la vieille école Irlandais et Britanniques qui croient qu’avoir un chat noir à bord porte chance – le « chat du navire ». Il y a des preuves qui montrent que les anciens marchands Egyptiens avaient des chats à bord, probablement pour contrôler la population de rongeurs sur les vaisseaux marchands. Les chats, d’après le folklore maritime, possèdent des pouvoirs miraculeux qui protègent les navires des dangereuses tempêtes. Baromètre des temps anciens, si un chat se léchait la fourrure a contre poil, cela voulait dire qu’une averse de grêle approchait ; s’il éternuait cela annonçait la pluie ; et s’il était joueur et plein d’énergie cela annonçait du vent. Bien que naviguer avec des animaux domestiques puisse être délicat, avoir un chat à bord peut être la clé de vacances de voile idéales.

Les dauphins

Depuis les temps anciens, les dauphins ont toujours été considérés comme spéciaux. Le dieu Grec de la Mer, Poséidon, était toujours montré en leur compagnie et dans les légendes Grecques, on croyait que les dauphins étaient les sauveteurs des humains. Les marins Chinois, Byzantins, Arabes et Européens ont tous des histoires de dauphins secourant des bateaux ou des marins en détresse. Des dauphins nageant avec le bateau est perçu comme un bon présage pour un voyage sûr et dans des conditions favorables, donc, cherchez ces créatures incroyables lorsque vous naviguez en pleine mer.

Le Saint-Patron des Navigateurs

Si vous naviguez en Grèce ou en Croatie, vous pourriez trouver une petite icone de Sveti Nikola (HR) ou Agia Nikolaos (GR) (Saint-Nicolas) le saint-patron des navigateurs et des marins pêcheurs sur votre bateau charter. On pensait qu’il protégeait les marins en mer et beaucoup de ports en Grèce ont des icones de Saint-Nicolas entouré offrandes votives. Dans les zones côtières de Croatie, le 6 décembre, les enfants attendent Sveti Nikola sur la cote. Il arrive en bateau et leur offre des cadeaux (des bonbons pour ceux qui ont été sages et des bâtons pour ceux qui ne l’ont pas été !) De même, des chapelles dédiées à ce saint regardant vers la mer sont perchées sur les falaises des iles. N’oubliez pas de sonner la corne en passant par là pour honorer le saint-patron des marins.

Les tatouages talismans

Les marins ont commencé à avoir des tatouages en 1700 avec l’arrivée dans le Pacific Sud du fameux marin et explorateur le Capitaine James Cook. Les Polynésiens utilisaient l’art distinctif du tatouage pour exprimer leur identité, leur personnalité, leur status et leur maturité sexuelle. Presque tout le monde, dans l’ancienne société Polynésienne était tatoué et l’équipage de Cook se firent tatouer en souvenir de leur visite. Le voyage ayant été un tel succès, les tatouages devinrent un bon augure par les autres marins et la tendance se répandit. Les marins se couvrirent d’encre croyant que les tatouages leur apporteraient bonne fortune et protection. Les coqs, les cochons et les hirondelles étaient particulièrement prisés comme symboles de chance et l’étoile nautique est toujours populaire parmi les hommes et femmes de la mer. Plus tard, les marins d’Europe Occidentale prirent l’habitude de se tatouer des dessins religieux sur le corps pour apaiser les forces en colère qui étaient responsables des tempêtes et des naufrages en mer.

Le Répulsif a Sorcières

Tenez éloignées les sorcières de votre bateau en vous assurant que toutes les coquilles d’œufs sont bien brisées en petits morceaux. Datant des années 1500, cette superstition suggère qu’une sorcière pourrait voler un morceau de coquille d’œuf et s’en servir comme d’une barque, voguant sur les mers pour lancer des sorts qui feraient couler les navires ! 

Dans les années 1840, la position des marins Irlandais était légèrement différente. Ils cassaient leurs coquilles d’œufs en petits morceaux pour empêcher les fées Irlandaises porteuses de chance qui les accompagnèrent en Amérique de rentrer chez elles en barque coquille d’œuf.

Pas de Bananes à bord

« Pas de bananes à bord » est une autre superstition étrange, spécialement sur les bateaux de pêche. Réputées apporter tellement de malchance qu’elles pourraient causer la perte du bateau, il y a plusieurs théories sur la façon dont les bananes ont été considérées sous un tel jour. Au 17eme – 18eme siècle, il y avait beaucoup de navires transportant ce fruit sucré et exotique depuis les Caraïbes en Europe. Quelques-uns étaient tellement en surcharge qu’ils coulèrent. Une autre idée est que les insectes tropicaux vivant dans les régimes de bananes avaient infesté les cargos. Peut-être que la nature glissante de leur peau était aussi une source de préoccupation.

Être comme un Pirate

Faire sa toilette sur un voilier était considéré comme une malchance extrême. Vous couper les cheveux, se raser la barbe et se couper les ongles de main et de pieds apportaient à coup sûr le gros temps et même pouvaient faire chavirer le bateau. Le rite de passage pour les marins qui faisaient leur premier tour du monde ou qui passaient l’équateur, était de se percer le lobe de l’oreille et de porter un anneau en or qui apportait bonne fortune et d’excellentes conditions de navigation. Certains croyaient que la boucle d’oreille en or possédait des pouvoirs de guérison et protégeait le porteur de l’anneau du naufrage. Siffler est un interdit absolu au cas où vous siffleriez une tempête. Et n’oubliez pas les tatouages !

Que vous soyez superstitieux ou non, sachez que vous avez le pouvoir de mettre la chance de votre côté et qu’avec une société de charter de confiance ainsi qu’un skipper expérimenté vous n’avez pas à vous inquiéter (sauf s’ils sont roux ou qu’ils ont les pieds plats, bien sûr).


0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *
Nom: *

Email: *

Website:


Commenter: NB: Le HTML n’est pas traduit!

Entrez le code dans la case ci-dessous:



bateau à voile Dufour 460 GL Pula Croatie
31%
Dufour 460 GL 2017
15/10/2022 - 03/12/2022
Couchette: 10+2
1.450€ 1.000€/ 7 jours
per person 83€/ 7 jours
Cab.: 4 / WC: 4
Lieu: Pula
bateau à voile Dufour 460 GL Šibenik Croatie
37%
Dufour 460 GL 2019
15/10/2022 - 22/10/2022
Couchette: 10+2
1.580€ 1.000€/ 7 jours
per person 83€/ 7 jours
Cab.: 5 / WC: 3
Lieu: Šibenik
bateau à voile Dufour 460 GL Sardinia Italie
53%
Dufour 460 GL 2019
15/10/2022 - 22/10/2022
Couchette: 10+2
2.125€ 1.000€/ 7 jours
per person 83€/ 7 jours
Cab.: 5 / WC: 3
Lieu: Sardinia