Un paradis pour les amoureux de la nature et des oiseaux

Un paradis pour les amoureux de la nature et des oiseaux
07/07/2020

Non seulement la Croatie englobe la mer Adriatique étincelante, avec ses célèbres 1000 îles, et je sais combien vous, les marins, les aimez, mais il y a quelques endroits spéciaux, pas trop loin de la mer, qui valent vraiment la peine d’être explorés. Suivez-moi à Vransko Jezero et une fois que vous aurez vu sa beauté, vous vous demanderez pourquoi vous n’en n’avez pas entendu parler avant.

Vransko Jezero (qui signifie littéralement « lac du Corbeau ») ou comme on l’appelle aussi en anglais – Vrana Lake, est le plus grand lac naturel de Croatie. Non seulement il offre des paysages magnifiquement beaux qui sont un régal pour les yeux, mais c’est une zone de biodiversité unique. Cependant, on croit que son nom provient de « Laurana », l’ancien nom de ce qui était autrefois la zone inondée de Vransko Polje (Champ), que les habitants ont peut-être abrégé pour créer le nom du lac Vrana. Une partie du lac comprend l’une des dernières zones humides de la partie orientale de l’Adriatique en Croatie et est un paradis pour les amateurs d’oiseaux. En 1983, elle a été reconnue comme réserve ornithologique spéciale et déclarée site de Ramsar en 2013, c’est-à-dire une zone humide d’importance internationale.

Vransko jezero, Croatie

Pour ajouter à ses dons naturels, Vransko Jezero Nature Park dispose également d’une histoire extrêmement riche et ancienne avec quelques découvertes datant de 2000 ans avant JC jusqu’à nos jours. Il y a des recherches en cours sur divers éléments allant de l’écologie à l’archéologie qui rendent cet endroit si exceptionnel. Pendant les migrations d’automne, la réserve ornithologique accueille un camp de sonneries, qui rassemble un grand nombre d’ornithologues, d’amateurs d’oiseaux et de bénévoles.

Le parc naturel est situé dans une vallée karstique sur le tronçon entre les villes côtières de Pakoštane et Pirovac dans la province de Dalmatie. (Note: Ne le confondez pas avec le plus petit lac d’eau douce appelé Vrana sur l’île de Cres). Le parc est étendu sur une superficie de 57 km2, dont le lac lui-même occupe plus de 30,02kms2. Le fond du lac est sous le niveau de la mer et la surface au-dessus ; c’est ce qu’on appelle la crypto-dépression.

Pakoštane est la ville la plus proche du lac et un endroit idéal pour accoster votre yacht. Les habitants l’appellent en plaisantant la petite ville près de la marina! Le petit port est situé au centre de la promenade du centre-ville. Il est flanqué d’une longue jetée d’un côté, de l’autre côté de laquelle se trouvent des plages agréables bordées de pins et de conifères. Le port est à l’abri des vents grâce aux îles Kornati, avec St Juština, Školj et Babuljaš, qui sont les trois îlots les plus proches. Ils créent une toile de fond captivante au cadre de cette charmante ville.

Le port dispose d’un approvisionnement en eau et en électricité, mais la station-service de navigation de plaisance la plus proche se trouve à Biograd Na Moru – environ 4 kms vers le nord-ouest. Il dispose également d’une grue de levage et d’une cale-sèche pour l’entretien des bateaux et le stockage d’hiver.

Vransko jezero, Croatie

Le lac n’est séparé de la mer que par une étroite crête karstique de 0,8 à 2,5 km de large. Si vous souhaitez seulement visiter la réserve ornithologique, vous pouvez simplement faire une promenade jusqu’au lac. Il y a seulement 2 km du port à l’entrée de Crkvine, puis 200 m jusqu’à la réserve.

Cependant, je voudrais vous montrer l’expérience complète de l’ensemble du parc naturel de Vransko Jezero en vous présentant  encore plus de ses offres nombreuses et splendides. Pour cela, vous aurez besoin de louer une voiture à Pakoštane et vous promener, profiter du voyage à votre gré. Partez le plus tôt possible. Portez de bonnes chaussures de marche, assurez-vous que vous avez assez d’eau (il y a des magasins disponibles sur le trajet) et bien sûr un chapeau et un écran solaire. Un bonus supplémentaire serait de prendre des jumelles si vous en avez. Profitons de ce lac impressionnant dans ses teintes de bleu verdâtre, qui longe et borde la mer Adriatique bleu cobalt.

Juste avant l’entrée principale, à Crkvine, vous trouverez les restes de l’église Sainte-Marie avec 75 tombes de Chevaliers Templiers. Ensuite, dirigez-vous vers l’entrée où vous payez votre billet 20 Kn pp (3 euros), 10 Kn (1,5 euros) par enfant de 7 à 18 ans, et gratuit pour les enfants de moins de 7 ans. Il y a aussi des tarifs familles de 50 Kn (7 euros) et les étudiants et les retraités ne paient que 15,00 Kn (2 euros) (à condition qu’ils produisent des cartes d’étudiant ou des cartes d’identité pour preuve). Vous pouvez également louer des jumelles au centre d’information si vous n’en avez pas. A proximité, sur les rives du lac, il y a un camping privé bien installé... mais continuons notre chemin.

Vransko jezero, le port

Crkvine est l’un des trois centres d’information autour du lac avec environ 15 kms de distance entre chacun d’eux. La plupart des routes sont goudronnées, mais certaines sections sont des chemins de terre, qui ont récemment été améliorés. A côté de chaque centre d’information, vous pouvez garer votre voiture et faire une promenade pour vous immerger pleinement dans la sérénité et la beauté du lac Vrana. Pour les sportifs, le parc dispose de sentiers de randonnée et de pistes cyclables totalisant une distance de plus de 50 kms.

Le plus intéressant, sans aucun doute, serait de passer un peu de temps dans la réserve ornithologique, alors que diriez-vous de commencer là-bas? Il y a un sentier éducatif de 600 m de long. Vous verrez des panneaux d’affichage le long du chemin, qui sont intéressants et instructifs. Promenez-vous tranquillement le long du sentier en bois afin de ne pas effrayer les oiseaux au loin.

Les différentes couleurs, formes et tailles de la multitude d’oiseaux qui ont élu domicile ici sont étonnantes ! Il est dit que plus de 100.000 oiseaux d’eau viennent hiverner dans cette région. Plus de 260 espèces ont été identifiées avec 120 espèces qui nichent au printemps et en été. Certains oiseaux restent dans la région du lac toute l’année, tandis que les autres occupent le parc de façon saisonnière, en l’utilisant comme un lieu de repos pour leurs longs vols vers le sud juste avant l’hiver, ou au printemps quand ils vont vers le nord.

Vransko jezero, des oiseaux

Une bonne idée serait de se diriger vers l’une des tours d’observation des oiseaux où nous pouvons passer un peu de temps et ... Chut! toujours silencieusement ... observer l’agitation des oiseaux vaquant à leurs affaires quotidiennes - la construction de leurs nids dans les roseaux, nourrir leurs petits, flottant sur l’eau et quitter leur domaine aquatique. Les fleurs au printemps attirent une magnifique quantité de papillons, de libellules et de nombreux insectes. Une manne appréciée par les oiseaux.

Un territoire de rêve pour les oiseaux.

Vous pouvez voir une grande aigrette blanche ou un héron descendre pour attraper un poisson. Pour le Heron Pourpre, le lac est le seul lieu de nidification permanent le long de la côte croate.

Il suffit de s’immerger dans les arômes de roseaux, de buissons et de carex et plonger dans la sérénité, troublée seulement par la musique continue d’une myriade de gazouillis d’oiseaux et leurs appels, ainsi que les croassements de grenouilles et de crapauds - une symphonie pour les sens.

Parmi les plantes marécageuses vertes et les longs roseaux hauts, vous êtes plus que susceptibles de voir les petits pêcheurs bruns, les cormorans pygmées qui ont leur seule population reproductrice fixée ici. Ce paradis aquatique a protégé quatre espèces d’oiseaux en voie de disparition en Europe, sept autres qui sont sur la liste des espèces en voie de disparition pour la Croatie et fournit également un refuge sûr pour une grande variété de créatures.

Vransko jezero, des oiseaux

Une fois de retour dans la voiture, allons faire un brin de conduite autour de Vrana. Cette petite ville historique et ancienne porte les vestiges d’une forteresse médiévale, Gradina, qui a été détruite au 17ème siècle et abrite ce qui reste de l’église gothique de Sainte-Catherine. Laissez-vous transporter à l’époque où Vrana formait le coin nord-ouest de l’Empire ottoman. Son patrimoine culturel est riche d’histoires de batailles, de dirigeants opposés et d’habitants issus des Bénédictins, des Templiers, des Chevaliers d’Ivanovci, des Vénitiens et, finalement, des Turcs.

Un paysan local, Yusuf Mašković, est devenu un commandant de la flotte turque et conseiller, et en 1644 a commencé à construire Mašković Khan comme une auberge pour les voyageurs et une maison d’été pour lui-même où il pourrait finalement prendre sa retraite. Avant que celle-ci ne soit terminée, il fut exécuté sur ordre du sultan pour avoir été miséricordieux envers des prisonniers vénitiens. Récemment, une subvention de l’UE a permis d’achever ce noble bâtiment, qui est le plus grand bâtiment d’architecture turque en Croatie. Il offre maintenant un hébergement avec une boutique de souvenirs, un restaurant, un musée et un centre de bien-être. Chaque été, le Khan organise l’événement, les «Journées des Chevaliers de Vrana ».

La grotte de Pećina, à quelques pas de là, est légendaire pour être le « sanctuaire romain des nymphes ». Elle a une source d’eau douce qui a été la source d’un aqueduc, approvisionnant Zadar et toutes les zones environnantes. La source s’assèche en été jusqu’à ce qu’elle se ravive pendant les premières pluies d’automne.

La suite du programme est le point culminant de la région - le sommet de la colline, Kamenjak. Promenez-vous dans ce merveilleux point d’observation, jetez un coup d’œil au centre d’information construit en pierre traditionnelle et à la minuscule chapelle de Tous Les Saints tout prêt. Les notices d’information décrivent un peu du passé de cette localité vieille de plus de 2000 ans.

La vue de là-haut est incroyable, mais mieux encore, nous allons nous balader jusqu’à un affleurement rocheux au point de vue nord et vous serez époustouflé par le panorama spectaculaire en face de vos yeux. Non seulement vous aurez une vue d’ensemble de l’étendue du lac en dessous, mais aussi de la côte avec les villes de Murter, Tisno, Drage, Pirovac et Pakoštane dispersées le long de celle-ci, la mer bleue profonde de l’archipel de Zadar parsemée de îles Kornati ... et au-delà ... à l’infini. Tout simplement sublime !

Vransko jezero, Croatie

Puis une courte promenade pour voir le belvédère sud - encore une fois les couleurs aigue-marine du lac tranquille et la mer bleue profonde au-delà de l’isthme de la terre qui les sépare. Gardez les yeux ouverts pour repérer les rapaces glissant sur les courants d’air au-dessus de vous. Les deux points de vue ont des télescopes panoramiques si vous voulez voir de plus près. Peut-être, en dehors de l’abondance des créatures aviaires, pourrez-vous repérer une tortue Hermann ou un lézard vert européen. La région abrite de nombreux reptiles - serpents et lézards, ainsi que de nombreux mammifères.

Suivez-moi jusqu’au centre d’information où vous pourrez acheter des souvenirs, des produits locaux et des boissons, mais plus important encore, que diriez-vous de profiter de la cuisine locale avec une dégustation de vin accompagnée de fromage, d’huile d’olive et de jambon à la taverne Kamenjak? Vous pouvez même déguster leur brandy maison. Détendez-vous pour reprendre votre souffle tout en regardant la scène pittoresque qui vous laisse sans voix !

Sur le sentier de randonnée de Kamenjak se trouvent les restes d’un ancien fort appelé Osridak construit au 4ème siècle. Cela prendrait environ une heure à pied, donc nous allons le sauter et aller directement vers le prochain arrêt - un trajet de 20 minutes le long des terres agricoles et de la forêt de chênes Home Oak Forest au Centre d’information Prosika.

Ici, se trouve une aire de repos flanquée d’une rangée de grandes planches d’information. Les toilettes sont situées dans le chalet du pêcheur du 18ème siècle. Les bancs et les tables en pierre, à côté d’un vieux puits, sont abrités par des arbres prodiguant leur ombre et donnant sur un charmant petit port sur le lac. Si vous souhaitez vous rafraîchir et nager dans le lac, ce serait un bon endroit pour cela. A côté du centre d’information se trouve le canal de Prosika, qui est la raison pour laquelle cette région est devenue une merveille de la nature et qu’elle est ce qu’elle est. 

Au 18ème siècle, toute la zone était une grande zone humide et un canal a été construit par Francesco Borelli, un propriétaire local, pour relier la mer et le lac dans l’espoir de drainer une partie de la zone marécageuse à l’extrémité nord du lac afin de lutter contre le paludisme. Il y avait beaucoup de résistance à ce plan, mais finalement il s’est concrétisé. Après 18 ans, lorsque le canal a été ouvert, le niveau d’eau du lac a chuté de trois mètres.  Cela a permis de convertir la zone nord-ouest au-delà de la réserve ornithologique, ce qui était autrefois appelé Vransko Blato (Vrana’s Mud), en terres agricoles luxuriantes. Malheureusement, cela a également eu un impact négatif sur la diversité biologique globale, car pendant les années sèches, un afflux intensif d’eau de mer salinise le lac, ce qui peut avoir des conséquences catastrophiques pour les organismes d’eau douce.

Chez Prosika, il y a aussi un phénomène naturel qui se produit lorsque le vent de jugo souffle. L’eau de mer coule de sous terre dans le lac ici, ce qui le rend parfait pour les anguilles de migrer de la mer au lac à travers les crevasses dans le sous-sol karstique.

Depuis Prosika le lac s’étale en face de vous et si vous regardez à droite, vous pouvez voir Babin Škoj (île de grand-mère), qui est maintenant, en fait, une petite péninsule jusqu’à ce que les niveaux d’eau augmentent et qu’elle redevienne une île à nouveau. De grands entassements de pierre témoignent de ceux qui habitaient la région dans les temps anciens. Les cairns ont été construits sur des tombes dans lesquelles ont été trouvés des restes des défunts et de leurs biens. Des murs de pierre, visibles autour de l’île, ont été construits par les Illyriens et les Romains. Le poste de garde vénitien, d’où leurs ennemis étaient bombardés de tirs de canon, a été construit au début du 16ème siècle - une ère de grands troubles, lorsque les frontières entre les territoires turcs et vénitiens ont été établies.

Bien que la pêche soit possible dans toutes les parties du lac, à l’exception de la réserve ornithologique, Prosika et Golubinka forment le coin de pêche le plus populaire du lac avec une abondance de poissons disponibles presque toute l’année. Les grosses prises de 200 kg sont fréquentes, principalement des poissons-chats et des carpes. Si vous regardez avec assez d’attention, peut-être que vous pourrez même apercevoir le formidable dragon légendaire endormi dans les profondeurs du lac! 

Ensuite un rapide trajet en voiture jusqu’à notre dernier arrêt - le point de vue de Čelinka. Surmonté d’un chalet en pierre fantaisiste et doté d’une vue à 360 degrés - terres agricoles, vignobles et oliveraies avec le lac serein d’un côté, et regardant vers la ville de Drage et la mer de l’autre. Puis revenons à Pakoštane et la civilisation.

Avant de partir, permettez-moi de parler de deux autres bonnes raisons pour les plaisanciers de rester. L’une est Pirovac - une petite ville pittoresque dans une longue baie bien protégée à l’extrémité sud du lac. Leur marina nouvellement construite a ouvert ses portes en 2017 avec de la place pour 200 bateaux et toutes les commodités nécessaires pour les marins, y compris le service de bateau et de levage, ainsi qu’un restaurant dans la marina. La marina, ainsi que la plage rénovée à proximité, ont donné à Pirovac un grand lifting en mêlant l’antiquité avec la modernité.

Deuxièmement, pour ceux qui aiment plus les activités et de la vie sociale, essayez Biograd-Na-Moru, une ville dynamique à 10 NM au sud de Zadar. Elle est située au cœur de l’Adriatique et était autrefois la capitale des rois croates. L’une de ses deux marinas, la bien organisée Marina Kornati figure parmi les trois meilleures marinas de Croatie avec une capacité de 854 places permettant d’accueillir des bateaux allant jusqu’à 23 mètres. C’est une destination populaire pour les plaisanciers et héberge chaque année plus de 50 régates et spectacles, y compris le Biograd Boat Show, qui est le plus grand spectacle nautique mi-européen. Ici, vous pouvez réserver une visite organisée au lac Vrana si vous préférez.

Quelle que soit l’une de ces villes portuaires que vous choisissez, d’ici, vous pouvez naviguer à la découverte des 89 îles et récifs du paradis nautique, le parc national de Kornati.

Comme le dit sir David Attenborough, qui a eu 94 ans l’autre jour : « Il me semble que le monde naturel est la plus grande source d’excitation ; la plus grande source de beauté visuelle ; la plus grande source d’intérêt intellectuel. C’est la plus grande source de tant de choses dans la vie qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.

Cela, je peux dire, est très vrai au regard de ce que nous avons exploré ici, l’une des merveilles de la nature - Vransko Jezero.

Photos: Parc naturel Vransko jezero
Auteur: Diana Karmela

Powered by


Kralja Petra Svačića 2, 23210 Biograd na Moru
tel: +385 23 383 181
e-mail: info@pp-vransko-jezero.hr


0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *
Nom: *

Email: *

Website:


Commenter: NB: Le HTML n’est pas traduit!

Entrez le code dans la case ci-dessous:



Dolkar
44%
Bavaria 36 2003
29/08/2020 - 05/09/2020
Couchette: 8
1.500€ 840€/ 7 jours
per person 105€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 1
Lieu: MURTER
ZAGLAV
25%
Elan 38 1993
29/08/2020 - 12/09/2020
Couchette: 6+1
1.095€ 821€/ 7 jours
per person 117€/ 7 jours
Cab.: 3 / WC: 2
Lieu: Vodice
SUSAK
30%
29/08/2020 - 05/09/2020
Couchette: 8+2
1.690€ 1.183€/ 7 jours
per person 118€/ 7 jours
Cab.: 4 / WC: 2
Lieu: Sukošan